Présentation carte Spider GHI, composants GHI

Voici le premier article d’une série qui va me permettre de vous présenter différents composants de chez GHI, que j’ai utilisé pour réaliser mon projet de fin d’année de BTS, qui consiste à réaliser un système embarqué pour un chariot.

Tout d’abord, voici une petite photo de la carte spider de chez GHI.

carte spider

Pourquoi avoir choisi cette carte particulièrement?

Pour ce projet, nous avons eu le choix entre une carte « spider » ou une carte « hydra », et nous avons retenu la première. Le choix ne fut pas très compliqué car la carte « hydra » ne peut supporter l’écran tactile que nous avons choisi (je le présenterai dans un prochain article). Quand vous recevrez votre article, le sachet contiendra deux éléments, la carte « spider » mais aussi une petit carte en carton qui est plus utile qu’il n’y parait ; en effet, sur le verso, nous pouvons lire une représentation de la carte, avec les numéros des sockets et les lettres correspondantes. Ci-dessous photo de celle-ci :

WP_20150326_006

Quelle est l’utilité des lettres sur les sockets?

Sur chaque numéro de sockets, il y a une ou plusieurs lettres ; nous pouvons aussi les retrouver sous chaque composant, ce qui va ensuite nous permettre de savoir sur quel socket nous pourrons le brancher. Il faut aussi savoir que les connectiques chez GHI sont standard c’est à dire que n’importe quel câble peut servir à n’importe quel module.

Exemple:
Le module wifi comporte la lettre S ainsi nous pouvons le brancher sur le socket numéro 6 ou 9.

Et le bouton « Reset » à quoi sert-il vraiment?

Le bouton « reset », sert seulement à faire rebouter le système notamment quand il a planté. Quand la carte est mise sous tension elle démarre automatiquement et pour la redémarrer vous avez deux possibilités soit débrancher et rebrancher, ou bien appuyer sur le bouton « reset ».

Quels sont les outils nécessaires pour développer une application sur celle-ci?

Tout d’abord, il faut savoir que cette carte supporte le langage CSharp, mais seulement le micro framework. Pour développer une application, nous avons besoin:

  • De l’ IDE visual studio 2012.
  • du micro framework, ainsi que le Microsoft .NET Gadgeteer Core  à télécharger ici.

Une fois le micro framework téléchargé, vous devez l’extraire de l’archive et lancer son installation. Une fois installé, ouvrez visual studio, et cliquez sur :  » fichier ->nouveau -> projet », ensuite vous allez dans « Modèles -> Visual c# -> Gadgeteer »
Capture_creer_nouveau_projet

Ensuite, vous créez un fichier avec le NETFM qui correspond à celui présent dans votre carte. Une fois le projet créé, vous pouvez remarquer qu’il y a plusieurs fichiers qui ont été créés (voir imprime écran ci-dessous) ; notamment le fichier sur lequel vous arrivez par défaut, qui vous permet d’avoir une vue représentative de votre système.
Capture_programme_par_defautSur la gauche, vous pouvez voir un onglet nommé « Boite à outils » qui contient tous les composants existant chez GHI. Pour rajouter un composant à votre système, il vous suffit de le sélectionner dans cette liste, et de faire un glisser déposer sur l’aperçu du système. Quand un module est déposé dans cet aperçu, il est automatiquement déclaré dans le programme.

Pour notre exemple, nous allons déposer le module wifi:

Capture_relier_deux_cartes

Notons que lorsque l’on clique sur le socket de notre module, certains sockets de la carte « spider » deviennent verts. C’est sur ceux-ci que nous pouvons connecter notre module. Le fait de relier les composants de cette façon permet de déclarer le module automatiquement du côté du code et d’éviter les erreurs, notamment pour l’ordre des numéros de sockets quand un composant en possède plusieurs. Voici ce qui est maintenant présent dans le fichier « Program.Generated.cs », après avoir relié le module sur le socket numéro 6 :

 

Le fichier « programme.cs » hérite de notre fichier précédent, ainsi nous pouvons récupérer les objets qui y ont été créés et rajouter notre code personnel car il est fortement déconseillé de mettre du code dans « Program.Generated.cs ».

Exemple:

 

Dans le prochain article, nous parlerons du module de tag RFID.

 

 

Si vous avez des questions n’hésitez pas à me contacter via ce site dans la rubrique contact ou me laisser un commentaire ci-dessous.

Cliquez ici pour afficher la liste des articles de cette série

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *